Changer de regard (Décembre 2006)

Bonjour !

Voici un petit compte-rendu de la Journée des Communautés Educatives du 1er décembre 2006 que nous avons vécue dans notre école.

 

 

 

Je tiens à remercier tous les « acteurs »

(et le mot est vraiment exact !)

de cette journée : élèves, enseignants,

personnels, membres de l’OGEC, parents

d’élèves, bénévoles…

Je suis très heureuse de tout ce qui s’est

vécu et partagé : bravo et merci !

J’espère que chacun gardera dans son cœur quelque chose qui lui permettra de

 « regarder » différemment l’élève, l’enfant, la personne.

Image 

 

Sylvie Carton

Image

 

    Avant d’apprendre à « changer notre regard »,    

     si nous reconnaissions les regards de la classe ?

 

 Image

 

 

    Puis, chaque enseignant avait imaginé un jeu sur les regards…  

 Image

Coller son regard dans

 un arbre de vie…
 
 Image 

 Image

Mettre en pot son regard

    pour le faire fleurir…

 

 
 Image

  Se cacher derrière le  

   regard d’un autre…

 Image

 Image

 

Image 
  Créer des méli-mélos

 de visages d’élèves…

   
 Image

Collectionner les regards pour

mieux les apprécier…

Imaginer autour de son regard

 le héros que l’on aimerait être…

 Image

Réfléchir :

quelles qualités dévoilent

nos visages ?
   

    

 

    Ensuite, chacun était invité à imaginer une suite d’histoire   


grâce à la découverte d’un album : « Paul-la-Toupie »…

Un petit frère offre un cadeau d’anniversaire au grand frère. Celui-ci refuse le cadeau !

Que va-t-il alors se passer ?

 

Chaque élève était ensuite convié à imaginer une suite, à formuler une hypothèse…

Les CM2 et les Clis sont allés au Lycée Depoorter pour partager leurs idées…un moment précieux !

Puis, tous les élèves et les lycéens ont découvert la suite proposée par l’auteur de « Paul-la-Toupie »…

Ce n’est pas tout à fait ce qu’ils avaient imaginé…Il a fallu à chacun « changer son regard » sur le texte, sur les deux héros du livre…

Ainsi, des débats ont été programmés dans les classes dès la grande section !

 

 Image 

 

 

 

    Et enfin, vive le jeu de l’agent secret :   

 

Image Image
 

Comme tous les agents secrets, j’observe, je scrute, je découvre…

CHUT ! Je sais aussi regarder en silence et ne rien révéler de mes découvertes !

En tout cas, pas tout de suite…

Les seules découvertes qui m’intéressent, ce sont celles qui sont CONSTRUCTIVES, AGREABLES, POSITIVES !

Eh oui, je veux apprendre aux gens à « CHANGER leur REGARD » sur toi !

Je vais donc t’observer en classe, en cour de récré…et ne le dire à personne.

Puis, je noterai tout ce que j’ai vu de POSITIF à ton propos !

Et le 1er décembre, je te lirai ce que j’ai apprécié en toi !

 

 

Chacun a pu rencontrer le camarade observé pour lui dire tout le bien qu’il pensait de lui et lui remettre son texte…

 

Se sentir reconnu,

se savoir apprécié,

c’est important.

 
Image 

 

 

          Le soir, c’est au tour des adultes à réfléchir lors           

               du Conseil d’établissement : 

 

 Une quarantaine d’adultes (enseignants, personnels, membres de l’OGEC, parents, représentant de la Mairie, d’un lycée….) se sont retrouvés pour partager sur ce même thème.

 Image

Dans une ambiance conviviale, par petits groupes, les personnes présentes ont réfléchi…Lors de la mise en commun, chaque groupe a formulé des idées, des moyens pour favoriser le « changement du regard » :

      •    constat immédiat : le plus évident souvent, c’est de « voir »  le négatif ! … Voir n’est pas regarder.
      • « regarder » réclame de la part de chacun une attention constante, un cheminement continuel.
      • proposer en classe des « exercices-jeux » pour découvrir, connaître un peu mieux les autres (ex : portrait chinois…)
      • favoriser les jeux de rôles : X cache le cartable de Y, que ressent Y ?...jouer pour donner du sens
      • vivre une expérience commune.   ex : sorties en extérieur (changer de contexte pour changer   de regard)
      • mettre en place des habitudes de vie : savoir prendre du temps pour s’accueillir, se parler, s’écouter, s’ouvrir aux autres pour savoir s’apprécier, pour se respecter…favoriser un climat de classe, d’école.
      • favoriser les échanges entre élèves, toutes classes confondues dont les Clis : que les différences puissent être perçues comme des richesses… développer l’indulgence, la bienveillance
      • développer l’estime de soi, l’humilité, reconnaître qu’on ne sait pas tout, aller au-delà de nos premières impressions (ex : tenue vestimentaire, fournitures scolaires)
      • valoriser l’élève, mais également l’enfant qu’il est, à l’école, à la maison…
      • nous sommes responsables du regard que nous posons sur les autres…penser au regard du Christ qui ne juge pas et qui relève
      • les enfants sont parfois plus vrais, « moins pollués », plus spontanés : « on a beaucoup à apprendre de nos enfants ».

 

« Quand vous regardez un enfant, laissez en vous le Christ le regarder avec confiance.»

Malartre-Aimé  !

 

 

 Image 

« Espérer en l’élève,

  c’est aimer son avenir. »

 

            Paul Malartre

 

 

 Toutes ces activités ont permis l’éclosion d’une exposition que de nombreux parents sont venus apprécier.