Accueil arrow Souvenirs arrow Année scolaire 2006/2007 arrow Le baptême de l'école (Octovre 2006)
Le baptême de l'école (Octovre 2006) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Célébration – baptême du samedi 7 octobre 2006

Lieu : église St Eloi

Horaires : 10h30.11h

 

 

 Image              Un vrai régal!

L'église était pleine d'enfants, de parents,

d'amis et l'équipe éducative!

Un joyeux moment de partage !

 
  

Voici la trame de notre célébration :

  • être accueilli dans la maison de Dieu.

  • 1 nouvelle école : apprendre à se connaître, s’apprivoiser (thème que chaque classe avait travaillé lors d’une assemblée où Mme Carton avait apporté le dialogue du Petit Prince et du renard !)

  • la place de l’enfant :

*nous avons tous des talents  ->  corbeille des talents /

les enfants “donnent” : offrande et partage de ces talents

*les enfants “reçoivent” une croix/classe (jolie, ornée…)

  • envoi” : chaque personne qui a assisté à la célébration reçoit un “message”: cadeau à faire vivre pour les uns , souvenir pour les autres : chacun le reçoit à sa manière, cela fait partie du respect des personnes. L’essentiel, c’est d’offrir, de proposer…Chacun reçoit en fait une carte : d’un côté, une phrase extraite de la rencontre du petit prince et du renard, de l’autre, un talent d’enfant dessiné (chaque élève de l’école a dessiné son,ses talents !!!)


LA CELEBRATION

Fond sonore-chant : « Je viens au rendez-vous de l’Eglise »

Découvrons tout d’abord un grand dessin avec les deux écoles représentées….

sur un fond arc-en-ciel (qui fait le pont entre les deux lieux !)


Pendant qu’ils amènent ce dessin : fond sonore+ guitare (merci Florence !) :

« un arc-en-ciel »

 Image

 

Quand le dessin est installé, lecture du texte donné ds la circulaire (point commun) :

ACCUEIL par 3 enfants 

 

 

Mon école, je l’ai dessinée avec plein de fenêtres

Pour vous voir arriver de loin et vous faire signe.

Mon école, je l’ai dessinée avec un grand toit

Qui s’incline vers vous en pente douce

Pour vous accueillir et vous abriter

Du vent, de la grêle, du chagrin, de la solitude…


Autour de mon école, j’ai dessiné des cours de récré

qui invitent les enfants à jouer.

Si vous venez de bon matin, leurs rires guideront vos pas sur le chemin.


Il y a des chants et des sourires,

de beaux silences aussi.

Il y a des oreilles attentives pour écouter.

Il y a des maîtres et des maîtresses pour nous aider à travailler.

Il y a des classes pour que tout le monde y prenne place, sa place.

Il y a des enfants différents et chacun, selon ce qu’il peut, est invité à « grandir ».


Mon école, je l’ai dessinée pour vous, mais c’est vous qui lui donnez VIE.

Vous tous, enfants et parents, grands-parents et amis, soyez dans mon école les bienvenus !

 
Image
 

Chant :

«  ton regard m’appelle à fleurir »

 Deux petits jardiniers amènent la terre…puis  Image
 

Mise en Scène : la rencontre du renard et du petit prince : « s’apprivoiser »

  • Bonjour !

  • Bonjour (il se retourne, mais ne voit rien)

  • Je suis là, sous le pommier…

  • Qui es-tu ? Tu es bien joli.

  • Je suis un renard.

  • Viens jouer avec moi. Je suis tellement triste… Je cherche des amis…

  • Je ne puis jouer avec toi. Je ne suis pas apprivoisé.

  • Ah ! pardon. Il réfléchit et continue :

  • Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ?

  •  
     Image

     

    • C’est une chose trop oubliée ; cela signifie « créer des liens ».

    • Créer des liens ?

    • Bien sûr. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde…

    • Je commence à comprendre…

    • Si tu m’apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je reconnaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres…et puis, regarde ! tu vois , là-bas, les champs de blé ? je ne mange pas de pain. Le blé est pour moi inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste ! mais tu as des cheveux couleur d’or. alors, ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé… ….s’il te plaît, apprivoise-moi !

    • Je veux bien, mais je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

    • On ne connaît les choses que l’on apprivoise. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

    • Que faut-il faire ?

    • Il faut que tu sois patient et surtout, retiens mon secret…

    • Quel secret ?

    • Il est très simple. On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.


    Reprise de la chanson : « parle-moi, j’ai des choses à te dire »

     

     

      Image

     Pendant la chanson,

    nos petits jardiniers Adrien et Faustine mettent des « semences »  :

     

    apprivoiser                         créer des liens

    besoin l’un de l’autre           la patience


    On ne voit bien qu’avec le cœur

    L’essentiel est invisible pour les yeux

     

     Image

     



     

     

     

     Image

    La terre accueille les enfants.

    Les enfants reçoivent et grandissent grâce aux mots-semences…

    Et voici que poussent les enfants-arbres…

     

     

    Le prêtre nous livre ensuite la Parole de Dieu:

    Un enfant amène la Bible sur le fond sonore « ouvre le livre, tu vas chanter »

     

    Lecture par le prêtre de l’évangile

    « Laissez venir à moi les petits enfants ».

     

      Image

     Les enfants ont leur place .

     

     Image


      

    a) « Ils donnent. »

    Deux enfants par classe amènent en offrande, dans des corbeilles,

    leurs talents dessinés et/ou écrits ! accueil de ces corbeilles par le prêtre.



     

    Les corbeilles st arrivées…lecture de quelques talents 

    par le prêtre

      Image

    b) « Ils reçoivent. »

    Le prêtre leur remet maintenant un crucifix (1 par classe)

    Le prêtre explique ce geste .

     

     Image 

    b) « Ils reçoivent. »

    Le prêtre leur remet maintenant un crucifix (1 par classe)

    Le prêtre explique ce geste .

      Image


     

     

    L’envoi : chacun reçoit un message « utile » :

    un talent d’enfant ! à faire fructifier ensemble…

    pour grandir et pour vivre ensemble dans notre école.

     

     

     
    © 2018 Ecole catholique Abbé Lemire - Hazebrouck